Bellicourt - Bony

Cliquez pour agrandir l'imageSur cette partie du front, les Allemands avaient utilisé le canal de Saint-Quentin comme premier ouvrage de défense de leur formidable ligne Hindenburg.

On peut dire que ce système de défense constituait à l'automne 1918 le plus remarquable ouvrage de fortification de tout le front occidental.
Cliquez pour agrandir l'imageVers la mi-septembre, les Britanniques commencèrent à attaquer les postes avancés afin d'établir une solide base de départ pour l'offensive générale du 29 septembre contre la ligne Hindenburg.
Cette attaque générale et celle de Meuse-Argonne menée par la 1ère Armée américaine furent deux des quatre grandes attaques alliées qui furent soit lancées, soit poursuivies avec une intensité grandissante dans les premiers jours de septembre.

Les 30ème et 27ème Divisions du IIème corps américain entrèrent en ligne dans des zones de combat adjacentes, respectivement les 24 et 25 septembre sous le contrôle tactique du Corps Australien. Elles étaient soutenues par l'artillerie britannique, car ni l'une ni l'autre de ces deux Divisions ne possédait sa propre artillerie.

La ligne occupée par la 30ème Division se trouvait à l'ouest de Bellicourt et celle occupée par la 27ème Division à l'ouest de Bony.
Cliquez pour agrandir l'imageDans la zone d'action réservée à la 27ème Division, les Britanniques, malgré plusieurs attaquent, n'avaient pu qu'entamer la ligne avancée allemande.

Les principaux points fortifiés de cette position étaient la ferme Quennemont, la ferme Guillemont, et la colline, situées à environ 800 mètres de la ligne du front américain.

La 27ème division reçut l'ordre de s'emparer de ces points fortifiés le 27 septembre. Mais la résistance sévère qui se développa à ces endroits rendit impossible le maintien des troupes sur le terrain conquis. Dans la zone de la 30ème Division une grande partie des avant-postes allemands étaient pris.
Cliquez pour agrandir l'imageLe 29 septembre, sur un champ de bataille écrasé sous un lourd ciel d'automne et enveloppé de brouillard à 5h30 du matin, les 27ème et 30ème Divisions bondirent de leurs tranchées pour se lancer à l'attaque.

Protégée par un puissant barrage roulant, la 30ème Division, accompagnée par des tanks, progressa rapidement à travers le principal système de tranchées allemand.
Cliquez pour agrandir l'imagePour la seule journée du 29 septembre, autour de la ferme Guillemont et de la colline, le 107ème Régiment d'infanterie de la 27ème Division perdit 337 hommes et 658 autres furent blessés.

A midi, la ferme Quennemont, une partie du système de tranchées au sud de Bony, le terrain sur lequel le cimetière militaire américain a été établi et la colline étaient aux mains de la 27ème Division.
Malgré les pertes particulièrement lourdes qu'avaient subi les soldats américains, ils poursuivirent l'assaut avec acharnement, brisèrent la ligne Hindenburg et ouvrirent la voie à des avances ultérieures.
Cliquez pour agrandir l'image
Vue aérienne de la ferme Guillemont
Source : ABMC
Crédit photographique : www.firstworldwar.com


Copyright (C) 2007-2011. Tous droits réservés.Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSContactez l'auteur à parrainsdelamemoire@free.fr